POUVOIR, SAVOIR, VOULOIR ...

30/06/2016 16:07

 

Le leader politique, celui qui arrive au « pouvoir » ou celui qui se propose d’y arriver, prend-il toujours  conscience de la nécessaire rencontre entre le pouvoir,  le savoir et le vouloir ? L’accession au pouvoir est une chose, mais le savoir et le vouloir en sont d’autres.

 

Conquérir le pouvoir est une démarche qui fait appel à l’ambition et à la volonté, celle-ci pouvant être encouragée par un entourage politique et ou amical. Si cette démarche n’est stimulée que par l’ambition personnelle d’être un jour au pouvoir, juste pour occuper un poste au sommet d’un état, cela révèle un besoin de régner sur les autres, de décider sur l’avenir des autres. Régner pour régner serait la devise d’une telle ambition centrée sur le « moi ».

Certains arrivent au pouvoir par les armes, d’autres par les mots, par les promesses, par des effets de communication, en jouant sur l’image. La question de la sincérité se pose inévitablement. Les citoyens ont de plus en plus de mal à croire  en l’action politique car ils ont souvent accordé leur confiance à un leader qui, arrivé au « pouvoir » ne menait pas les réformes pour lesquelles il était élu par le peuple.

 

Pourquoi cet élu ne mettait-il pas en place son programme électoral ? Pourquoi ? S’agissait-il d’un manque de pouvoir ou d’un manque de savoir ?

 

A écouter certains responsables, ce serait toujours par manque de pouvoir mais jamais par faute de savoir-faire. Et pourtant, ce manque de savoir n’est-il pas la cause première des échecs successifs des états ? L’autre cause n’est-elle pas le manque de « vouloir-faire » ? Vouloir mettre en place une meilleure gestion des finances semble tellement difficile que peu d’élus osent aborder le sujet alors que les citoyens attendent une véritable alternative qui dépasse les simples bonnes intentions.

Pour changer de logiciel, il faudra changer ses composants. Cela veut dire que nous devrons appeler tous les citoyens qui le souhaiteront à se mettre au travail pour chercher de nouvelles solutions ensemble. Cette étape est incontournable si nous voulons vraiment associer le citoyen à l’action politique et ne pas la réserver aux seuls anciens élèves des grandes écoles. L’action politique est l’affaire de tous, de nous tous, de vous tous. Nous pourrons alors parler d’une alternative citoyenne qui aura étudié les grands sujets de notre temps et qui pourra réconcilier le Pouvoir, le Savoir et le Vouloir. Nous serons sortis des démarches individualistes pour laisser place à une « intelligence collective ». Nous pourrons enfin prétendre parler au nom des valeurs de solidarité, de fraternité, de justice et de liberté « juste ». 

 

Jean-Yves METAYER-ROBBES

 

Précédent

Contact

NEW WORLD PARTY INTERNATIONAL THINK THANK
French Association 1901 ,
June 13 2013
N° W762005530 FRANCE
NGO BRANCH UNITED NATIONS

ADMINISTRATION
+ 33 6 16 21 07 95

NWP©2018/2022 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode