POUR UNE NOUVELLE SOCIÉTÉ DU RESPECT

17/01/2016 09:00

 

 

D'abord prendre conscience de qui nous sommes, d’où nous venons et vers où nous allons.

Prendre conscience de notre histoire et de l'histoire du monde. La véritable évolution n’est-elle pas celle qui marque le début de l’émancipation de notre mental trop formaté, de cette part d’esclave qui nous empêchait d'agir ? L’homme devient libre lorsqu’il installe une attitude « active » remplaçant une situation subie. Nous entrons alors dans une phase évolutive. Ainsi l’homme réalise sa personnalité face aux réalités qu’il étudie et observe, plutôt que de rester en dehors sans penser. 

 

Dépasser les peurs et oser la liberté.

La notion de la liberté est certainement l’une des plus importantes pour l’humanité et pourtant elle reste encore si mal comprise et je dirai si souvent mal intentionnée. Voilà pourquoi je parle de liberté « juste », une liberté qui répond à une éthique basée sur le respect, la fraternité, la solidarité et la compassion ; en d’autres termes, à des valeurs fondamentales et universalisables. La liberté « juste » est universalisable, elle permet d’avancer vers une harmonisation chez les êtres humains sans oublier les animaux, ainsi que tous les éléments parce qu’elle prend en compte le respect d’autrui  et de la planète, le respect du "vivant", le respect de l'esprit et de la matière car, le "et" doit l'emporter sur le "ou", la compréhension, le savoir et la connaissance ouvrent un chemin plus éclairé, celui que l'humanité cherche encore.En d'autres termes, la liberté n'est pas la vacuité des idées. La liberté ne porte-t-elle pas en elle l'essence même , comme "essentiel"  de l'être humain, son énergie profonde et donc vitale à condition qu'elle soit "juste" ?

 

Le nouvel humanisme, un autre paradigme pour une harmonisation mondiale.

Sortie des égoïsmes, des conceptions frileuses et libérée de ses phobies, l'humanité tournera le dos aux divisions dévastatrices pour avancer vers une société réconciliée avec elle-même et résolument volontariste dans la construction d'un nouvel équilibre humaniste. Nous aurons compris que nous ne devons plus séparer, mais unir. Il n'y aura donc plus d'opposition entre "Loi du peuple ou Loi de Dieu", entre l'esprit de la démocratie et la spiritualité. Les femmes et les hommes dépasseront les faux clivages, les fausses barrières. Nous serons sortis de la "détestation du père", nous n'opposerons plus le féminin et le masculin, au contraire, nous chercherons leurs harmonisations. Nous ne serons plus des nostalgiques du passé, ni des rêveurs d'un hypothétique futur, nous serons conscients de la réalité du moment présent. Nous pourrons alors répondre positivement et efficacement aux nouveaux défis du temps, ici et maintenant. Ce sera la marche en avant avec l'espoir retrouvé de voir une société qui s'épanouit dans le respect des uns et des autres, et je le répète encore, dans le respect aussi du monde animal et de la nature car nous sommes tous interdépendants d'un seul et même système.

 

Jean-Yves METAYER-ROBBES

Président

 
 
 

 

 

 

 

Précédent

Contact

NEW WORLD PARTY INTERNATIONAL THINK THANK
French Association 1901 ,
June 13 2013
N° W762005530 FRANCE
NGO BRANCH UNITED NATIONS

ADMINISTRATION
+ 33 6 16 21 07 95

NWP©2018/2022 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode