FACE AU TERRORISME INTERNATIONAL, COMMENT AVANCER VERS L'ANALYSE ET L'ANTICIPATION

29/09/2016 10:00

 

DE L'ANALYSE A L'ANTICIPATION

Le criminologue et professeur Alain Bauer explique très bien que  l'ensemble des services de renseignements sont très bons dans ce que l’on appelle la collecte des renseignements. Il existe par contre un réel problème entre la « collecte » et « l’arrestation ». Même si les services de renseignements fonctionnent bien, il semble qu’il existe un « manque » une fois ces renseignements enregistrés par les services. C’est au niveau de  l’analyse  des éléments et des personnes ciblées que le problème se pose. Les informations sont si nombreuses qu’il parait difficile ensuite d’entamer une  analyse détaillée et profonde. Nous devons savoir avant tout quelles sont les techniques d’analyses employées par les services concernés.

 

>Analyse des faits

>Analyse des conversations

>Analyse des déplacements

>Analyse des réseaux humains et réseaux  internet

 

Il faut pouvoir « sentir » l’éventualité d’un acte terroriste en préparation. Pour cela, il semble indispensable que des professionnels de hauts niveaux de  l’analyse , toutes techniques confondues, puissent travailler en synergie, 7 jours sur 7 et 24 h sur 24. Le travail de suivi doit en effet être « non-stop » car une aggravation de la situation, un passage à l’acte peut arriver à n’importe quel moment du jour ou de la nuit.

Vient ensuite l’anticipation du « crime » si l’analyse permet de « sentir » la préparation en cours. Ce travail particulier vise à prévenir tous les services afin de pouvoir stopper cette préparation du crime. Sa réussite va reposer sur la confiance que l’ensemble des services pourront réserver aux résultats de ces « analyses ». Il serait en effet dommage que ces résultats soient remis en question ou soumis aux doutes de certains services.

 

A la question que tout le monde est en droit de se poser :

Pouvons-nous prévoir le passage à l’acte terroriste ? 

 

Je réponds  que  l’analyse  permettrait de mieux comprendre un sujet ainsi que son fonctionnement. Elle pourrait aussi laisser apparaitre à tout moment des données jusqu’ici non visibles ou bien cachées. Elle pourrait également permettre de sonder le niveau de « formatage » d’un sujet ainsi que de détecter sa réelle capacité à tuer, seul ou en groupe à un instant « T ». Tout va donc dépendre du type de rapport possible avec le ou les sujets ciblés. Il semble donc évident que des analystes de très hauts niveaux devraient avoir la possibilité d’entrer en contact avec ces sujets les plus inquiétants, dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

 

 

Jean-Yves METAYER-ROBBES

Président

 

 

Précédent

Contact

NEW WORLD PARTY INTERNATIONAL THINK THANK
French Association 1901 ,
June 13 2013
N° W762005530 FRANCE
NGO BRANCH UNITED NATIONS

ADMINISTRATION
+ 33 6 16 21 07 95