2017, ET SI C’ÉTAIT DEMAIN ? par Jean-Yves METAYER-ROBBES

07/10/2013 10:25

 

Brève analyse à la suite du premier tour de la cantonale partielle de Brignoles.

Avec 40,40%, le candidat du FN arrive en tête du premier tour des élections cantonales, devant la candidate UMP. Alors que le vote de gauche s’effondre, le FN reste stable mais ne progresse pas réellement. Le vrai vainqueur de cette élection s’appelle l’Abstention. Cela veut dire que les français ne croient plus dans la classe politique en général parce qu’elle ne répond pas à leurs attentes.

La France d’aujourd’hui, c’est de plus en plus de violence, de cambriolages, de chômage, de fermeture d’entreprises et surtout de plus en plus de désespoir. C’est aussi la perte des valeurs et la crainte de l’anéantissement de toute une civilisation. Les français attendent donc une politique radicalement nouvelle, courageuse et réformatrice.

Marine LE PEN peut-elle incarner cette attente ?

Quelles sont ses principales propositions aujourd’hui ? Revenir à la retraite à 60 ans et sortir de la zone euro, donc de l’Union Européenne. Qu’est-ce-que cela veut dire ? Le message envoyé est clair, elle pense que les français doivent travailler moins. Est-ce une proposition réaliste ? Ensuite arrive le retour au Franc accompagné d’une politique étatique de type jacobine. Est-ce une réelle progression pour les libertés individuelles ? La hausse des prix serait immédiate et les plus pauvres seraient les premiers touchés. Quel avenir enfin pour les entreprises françaises ?

Je vous le dis sincèrement aujourd’hui, Marine LE PEN ne veut pas du pouvoir en France. Elle veut exercer un pouvoir et exister sur la scène politique comme l’a fait son père. Rappelons-nous du visage de Jean-Marie LE PEN le soir du premier tour des Présidentielles lorsqu’il apprend qu’il est qualifié pour le second tour face à Jacques CHIRAC. Marine est aussi sur ce chemin. Elle est politiquement différente de son père, mais elle n’espère pas devenir Présidente de la République.

En 2017, il y a une forte probabilité que Marine LE PEN soit présente au second tour, comme l’a été son père. Mais après ? Que va-t-il se passer ?

Il y aura face à elle le futur Président. Les français veulent du changement, de la rénovation, des réformes, mais pas d’un étatisme irréaliste. Les français restent attachés à la construction européenne, même s’ils veulent une autre Europe.

Et tout cela, Marine LE PEN le sait très bien…

Et si elle ne veut pas faire évoluer son discours, en continuant à faire croire aux français qu’ils pourront travailler moins demain, c’est bien parce qu’elle ne veut pas être Présidente.

Alors, jusqu’en 2017, nous allons assister à des coups politiques, comme à Brignoles. En 2014, le FN fera sans doute un très bon score puisque ces élections sont à la proportionnelle. Il y aura donc des « députés européens anti-Europe », même s’il s’agit d’une incohérence totale.

Mais en 2017, il n’y aura pas de victoire du Front National, d’où l’importance pour vraiment sortir du socialisme, d’avoir le meilleur candidat possible. Ce sera à lui et à sa nouvelle équipe de réformer et de rénover la politique française, tout en avançant vers une Europe forte à résonance  occidentale.

 

Jean-Yves METAYER-ROBBES

Président de l'ACE

Précédent

Contact

NEW WORLD PARTY INTERNATIONAL THINK THANK
French Association 1901 ,
June 13 2013
N° W762005530 FRANCE
NGO BRANCH UNITED NATIONS

ADMINISTRATION
+ 33 6 16 21 07 95

NWP©2018/2022 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode